LE CABINET CLAIRE RICARD

Le cabinet d’avocat Claire Ricard est issu de l’étude d’avoué de Claire Ricard, avoué depuis 1990, d’abord à Paris puis à Versailles.

Depuis la loi n° 2011-94 du 25 janvier 2011 portant réforme de la représentation devant les cours d’appel, les professions d’avoué et d’avocat ont fusionné. Au 1er janvier 2012 l’étude d’avoué est donc devenue cabinet d’avocat, inscrit au barreau de Versailles. A ce titre le cabinet Claire Ricard peut représenter ses clients devant le tribunal de grande instance et devant la Cour d’appel de Versailles.

Outre son savoir-faire en matière de procédure d’appel en droit civil et commercial,  Maître Ricard a construit son expertise autour de la famille et de ses enjeux. Le cabinet Claire Ricard intervient  donc aujourd’hui dans les domaines suivants :
• La représentation des parties dans les procédures devant la cour d’appel de Versailles  en matière civile et commerciale ;
• Le contentieux du droit de la famille : divorce, résidence des enfants, pensions alimentaires, contentieux après divorce ;
• Le conseil aux familles dans l’accompagnement familial de la gestion des personnes en perte d’autonomie, assistance à la mise en place de mesures judiciaires de mise sous tutelle ou curatelle, et aide à l’exécution de ces mesures ;
• L’exécution de « mandats de protection future », un dispositif créé en 2009 qui s’adresse à toutes les personnes souhaitant anticiper une éventuelle situation future de perte d’autonomie.

Qu’il s’agisse de procédure d’appel, de contentieux judiciaire généraliste, de conseil aux familles, ou de mandat de protection future, notre action est guidée par des valeurs communes :
Professionnalisme et rigueur dans l’accomplissement de nos missions : en matière juridique tout particulièrement, rien ne doit être laissé au hasard ; c’est fortes de cette conscience que depuis plus de vingt ans, Maître Ricard et ses équipes font la preuve d’un savoir-faire qui ne laisse aucune place à l’erreur et témoigne d’un engagement constant aux côtés des clients.
Prudence et ingéniosité dans la recherche des solutions  les mieux adaptées à la situation, qu’il s’agisse  d’un conflit judiciaire ou d’une situation de perte d’autonomie.
Délicatesse et respect primordial de la personne et de son intérêt, dans ses aspects moraux, juridiques, et patrimoniaux. La délicatesse est l’une des toutes premières obligations de l’avocat, qui trouve  une place plus importante encore dans la gestion des procédures familiales, qu’elles visent ou non les personnes vulnérables.

Comments are closed.